Les vices ont la peau dure

mardi 11 octobre 2011
par Mbassi Thobie
popularité : 1%

Malgré la sensibilisation de la CONAC, certains chefs d’établissements ont continué à monnayer les admissions des élèves dans leurs structures. Mais le Proviseur du Lycée Technique Commercial de Yaoundé a fait beaucoup mieux : il a réadmis des élèves exclus. Interpellé par les enseignants sur une telle situation, il leur a dit qu’il vaut mieux avoir affaire au diable qu’on connaît qu’à un ange qu’on ne connait pas. Surtout, semble-t-il, que les diables en question avaient des arguments en espèces sonnantes et trébuchantes.


Agenda

<<

2020

>>

<<

Août

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

27 mars - LE CORONA VIRUS AU CAMEROUN : LES MESURES DU GOUVERNEMENT

Le premier cas du COVID 19 a été déclaré au Cameroun le 8 mars 2020. C’était un français qui était (...)

26 décembre 2018 - Concertation du Bureau fédéral

Dans la perspective de la collecte des données qui commence en février, le bureau fédéral s’est (...)

23 novembre 2018 - INSÉCURITÉ ET EDUCATION

Pendant le mois de novembre, des élèves et des enseignants ont été enlevés dans les régions (...)

8 septembre 2018 - RENTREE SCOLAIRE SANGLANTE DANS LE NORD-OUEST ET LE SUD-OUEST

Dans plusieurs localités du Nord-Ouest, des chefs d’établissements, enseignants et élèves ont été (...)

16 avril 2018 - RENTREE DU 3e TRIMESTRE

Les élèves du primaire et du secondaire ont repris les classes ce matin pour le compte du (...)